Le président du parlement européen voit la Libye en rose
Doit-on croire qu’Al Qaïda serait eurocompatible ?
mardi 8 novembre 2011
par La rédaction
Le président du parlement de l’Union européenne, Jerzy Buzek est très fier de son voyage en Libye : il est aller proposer les services de l’Union (imposée aux peuples) en matière de démocratie. A ce titre, il a rencontré le leader du CNT qui venait d’annoncer que la charia et la polygamie venaient d’être rétablies par ses soins, ce que Jerzy Buzeck s’est bien gardé de commenter.

Ne reculant devant aucune contradiction, le représentant du parlement (sans peuple) a déclaré « Je souhaite que tous les Libyens, hommes et femmes, récoltent les fruits de leur bataille pour la dignité humaine et la liberté. La nouvelle Libye doit reposer sur la paix, la justice, la démocratie et le droit », a t-il ajouté. Était-ce pour fuir cette sinistre réalité : Grâce à l’OTAN soutenue par l’UE, les droits des hommes et des femmes, la dignité humaine et la liberté reposent désormais en paix, enterrés dans la nouvelle Libye dirigées par Al Qaïda.

Au cours de sa visite, qui a duré deux jours, M. Buzek a rencontré Moustafa Abdel Jalil [1], le Président du Conseil national de transition, ainsi que des membres de la société civile. Il n’a pas souhaité que la photo (en fin d’article) officielle de cette rencontre avec le commanditaire des crimes contre l’humanité mensongèrement attribués a Kadhafi circule dans la presse occidentale. Fort heureusement, l’agence chinoise l’a diffusé [2].

Jerzy Buzek ne s’est pas fait photographié devant le grand drapeau d’Al Qaïda qui orne désormais l’aéroport international de Tripoli (photo en fin d’article) par lequel il a transité. Il est passé devant en faisant semblant de ne pas le voir, pour éviter que le ridicule de ses déclarations ne soit trop flagrant.

Un de ses communiqués précise :

Jerzy Buzek a indiqué que l’Union européenne (UE) était prête à aider la Libye mais seulement quand le pays demandera de l’aide. (ndlr : ainsi pour les lapidations et amputations, les nouvelles autorités libyennes savent comment procéder : il suffit de ne pas demander l’aide de l’UE pour pouvoir torturer sans être importuner par des reproches) Il a aussi signalé que le Parlement européen pouvait partager son expertise sur la construction de la démocratie, l’observation des élections et la coopération parlementaire. (ndlr : défense de rire) « En particulier, nous voudrions bientôt accueillir les représentants libyens à l’assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée » a t-il soutenu.

Reste à préciser quel drapeau figurera à côté du fanion européen, emblème de Notre Dame de l’Apocalypse [3] : le drapeau du roi Idris ou celui d’Al Qaïda [4] ?

Apparemment, ce sera aux nouveaux dirigeants libyens d’en décider. S’ils ont besoin d’un expert en démocratie, Jerzy Buzek est là.

[1] -Les crimes attribués à Kadhafi étaient-ils ordonnés par la marionnette de l’OTAN, le n°1 du CNT ?

[2] -Libyan NTC chairman meets European Parliament president in Tripoli

[3] Ap 12:1- Un signe grandiose apparut au ciel : une Femme ! le soleil l’enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête ;

[4] « Je témoigne qu’il n’y a de vraie divinité que Dieu et que Mouhamed est son messager. » au dessus de la pleine Lune. (d’autres photos & vidéos ici : Photos, videos of Al-Qaeda flags all over Libya)